Accueil

 

Match incroyable à Bonal... Plombé par l'arbitrage de M. Petit, le FCSM s'incline six buts à un au terme d'un match qui restera dans les mémoires, rangé au rayon des pires souvenirs des soirées au stade.

 

 

Avec dix buts encaissés pour seulement quatre marqués (dont trois sur pénalty) en un mois, l'équipe sochalienne se devait de réagir ce soir devant son public. Ne plus se cacher derrière les erreurs qui se paient cash ou les csc qui plombent un match. Ce soir, c'est l'équipe conquérante et joueuse du début de saison qu'attendaient les supporters présents ce soir. Il est d'ailleurs à noter ici que le kop, malgré des résultats en dent de scie, ne lâche rien et donne de la voix quelle que soit la situation. C'est tout à son honneur, surtout ce soir …

La charnière Ogier-Ruiz est reconduite, la paire Andriastima-Kalulu est chargée d'enfin faire trembler les filets, Martin et Tardieu sont de retour : pas de quoi pâlir face une certes belle équipe d'Ajaccio. Mais très vite, les choses ne vont pas se passer comme prévues... On sent d'emblée de la nervosité dans les rangs sochaliens et ce ne sont pas les multiples passes à l'adversaire qui vont contredire cette impression. Et justement, suite à une perte de balle, un attaquant corse file au but. Alphonse, à l'épaule, récupère le ballon. Premier tournant : l'arbitre siffle faute et surtout exclut le latéral sochalien. On venait de jouer la septième minute... Stupeur dans le stade même si l'on cherche à expliquer la décision de l'homme en noir : l'attaquant partait au but, si faute il y a, elle mérite carton rouge. Les jaune et bleu doivent rapidement se remettre dans le match mais l'expérience Châteauroux a montré que ce n'était pas la spécialité locale. Moins de deux minutes plus tard, Gimbert ouvre la marque dans une défense dépassée.

Dix-septième minute, le sursaut d'orgueil, celui qui laisse à penser que ce match sera fou, même mal embarqués, les sochaliens vont relever la tête et faire passer une soirée mémorable aux supporters. Qui d'autre que l'actuel meilleur buteur de ligue 2 pour rendre espoir au stade Bonal ? Qui d'autre que Florian Martin pouvait décocher une frappe à vingt-cinq mètres en pleine lucarne ? Le numéro onze a encore frappé et sa spéciale remet l'équipe sur les bons rails. Mais hélas, quelqu'un en avait décidé autrement...

 

«Alors là je n'ai pas peur de le dire, M. Petit vous êtes un s... »

 

 

Sochaux peut de nouveau croire en sa chance dans ce match. Mais cinq minutes plus tard, M. Petit intervient suite à une faute de Fuchs dans la surface. Si la faute semble réelle, la sanction est disproportionnée ! Comment peut-on expulser un deuxième joueur sur cette faute, alors que le match n'était pas tendu et que l'on jouait la vingt-cinquième minute ? Toujours est-il que c'est désormais à neuf que Sochaux va devoir jouer, avec un score de 2-1. Visiblement, c'était trop pour les locaux, hébétés, en état de choc, qui vont encaisser 3 buts en cinq minutes ! Protester auprès de M. Petit ne servira à rien, Martin prendra même un carton jaune au passage.

La fin de la mi-temps est un remake de Allemagne Autriche 82 où les deux équipes s'étaient contentées de se faire de gentilles passes. Remercions les corses d'avoir eu la décence de ne pas tirer sur l'ambulance. Sous la bronca, la mi-temps est sifflée et M. Petit doit éviter quelques projectiles pour retourner dans le vestiaire.

Il n'y a évidemment pas grand chose à dire de la deuxième mi-temps où Sochaux a bravement contenu des assauts corses peu appuyés. A signaler tout de même un sixième but, pour le coup imputable aux légendaires sorties aériennes de Prévot et un exclusion ajaccienne en fin de match, une sorte de compensation, peut-être. A noter que le club a publié sur le site officiel un communiqué dénonçant la manière dont s'est déroulé le match, chose assez rare pour être soulignée.

Ce genre de match est éminemment négatif puisqu'il plombe le goal-average, le moral et qu'il est impossible à analyser puisque complètement faussé. Sochaux est au plus mal ce soir, espérons que ce match collector en un sens soit vite digéré car la situation au classement n'est guère brillante...

 

Kevin Domon

Connexion

PROCHAIN MATCH

10ème journée - 29-09-2017 20:00
 
AJ Auxerre - : - FC Sochaux

DERNIER MATCH

9ème journée - 22-09-2017 20:00
 
FC Sochaux 1 : 6 AC Ajaccio

CLASSEMENT

Equipe
Points
1 Stade de Reims 21
2 FC Lorient 18
3 AC Ajaccio 17
4 Stade Brestois 17
5 Paris FC 17
6 Havre AC 16
7 Nîmes Olympique 16