Les Pom-Pom Girls du FCSM : Un Retour Attendu sur la Pelouse de Bonal Après 25 Ans

Une renaissance attendue à Audincourt

À Audincourt, dans les locaux de ChristAllDanse, l’excitation est palpable. Vingt-cinq ans après, les pom-pom girls du FCSM aspirent à un retour mémorable. Les fondatrices, devenues professeures de danse, attendent avec impatience le feu vert du club.

Les vendredis soirs à Audincourt

Les vendredis soirs à Audincourt sont marqués par l’énergie des pom-pom girls qui s’entraînent sur une chorégraphie renouvelée, prêtes à captiver à nouveau les spectateurs.

Elles souhaitent revivre les moments qui ont animé les mi-temps au stade Bonal de 1999 à 2003. Réunies, elles sont prêtes à retrouver le terrain, en attente de l’approbation du club.

L’engagement des professeures de danse

Flavie Tissot et Pauline Trouillot, de ChristAllDanse, sont des supportrices dévouées du FC Sochaux. Leur passion pour le club est intacte, tout comme leur désir de danser à nouveau sur le terrain.

« L’envie de rejoindre la pelouse »

Revivant la victoire contre Reims le 22 janvier, Flavie explique : « Nous avons été très émues. Mais voir le stade vide à la mi-temps nous a donné envie d’y être. » Pauline partage ce sentiment, exprimant leur désir de retrouver la pelouse.

Le rôle des pom-pom girls dans l’avenir du FCSM

Après un été difficile pour le FCSM et une série de bons résultats, les pom-pom girls d’Audincourt se sentent prêtes à contribuer à l’ambiance du stade Bonal. « Raviver la magie des années 2000 serait fantastique », disent-elles.

Le club garde la porte ouverte, mais rien n’est encore décidé. Le retour des pom-pom girls n’est pas prévu pour le match contre le Red Star le vendredi 2 février, au grand dam de Flavie et Pauline.

L’esprit inébranlable des pom-pom girls d’Audincourt

L’histoire des pom-pom girls ne se résume pas à la danse et au spectacle. Elle incarne une passion durable, l’esprit communautaire et un lien fort avec le FCSM. En attendant de briller à nouveau, leur engagement envers leur art et leur équipe demeure solide.

À Audincourt, l’aventure continue, reflétant espoir, dynamisme et dévouement envers leur art et leur équipe. Leur rêve de retour sur la pelouse de Bonal symbolise la résilience et la relation spéciale avec le FCSM.

Source : France Bleu